Profil
Départ
Réserver maintenant...
Assistance...
Social...
Changer de pays...

Portugal (Madère et Açores), 8 Jours

Madère e São Miguel en avion

Les nuits à votre guise

Dès 642  €  539  € 
Portugal (Madère et Açores): Madère e São Miguel en avion, les nuits à votre guise

Découvrez le meilleur de Madère et des Açores

Combinaison parfaite pour répondre à ces îles merveilleuses et pour les sports de détente ou de l'eau.

Services inclus dans le voyage

  • Vol Aller-retour
  • Transfert
  • Formule choisie
  • Hébergement dans les hôtels sélectionnés
  • Vol interne
  • Assurance de voyage
Itinéraire Complet

Jour 1: France - Madère

Vol destination Madère. Arrivée et transfert à l'hôtel. Hébergement.

Jour 2: Madère

Temps libre. Hébergement.

Jour 3: Madère

Temps libre. Hébergement.

Jour 4: Madère

Temps libre. Hébergement.

Jour 5: Madère - São Miguel

À l'heure convenue, transfert à l'aéroport pour le vol destination São Miguel. Arrivée et transfert à l'hôtel. Hébergement.

Jour 6: São Miguel

Temps libre. Hébergement.

Jour 7: São Miguel

Temps libre. Hébergement.

Jour 8: São Miguel - France

À l'heure convenue, transfert à l'aéroport pour le vol de retour en France.

Funchal

Funchal est la capitale de l’île de Madère au large du Maroc. Elle appartient au Portugal. Funchal est la seule grande ville de l’île. La ville bénéficie d’un climat méditerranéen agréable. Le nom de la ville provient du mot funcho qui signifie fenouil en portugais car la ville disposait de nombreuses implantations de fenouil sauvage à l’arrivée des premiers portugais. La ville est entourée de falaises verdoyantes. Funchal est facilement visitable à pied. La majorité des sites touristiques se trouvent en centre-ville. La ville abrite une magnifique Cathédrale et le fort de Sao Lourenço.

Ponta Delgada

São Miguel, la plus grande île des Açores, envoûte avec ses lagunes de Sète Cidades et Fogo. La force qui émane de la terre se fait sentir dans les geysers, dans les sources chaudes et les lacs volcaniques ainsi que dans le savoureux « cocido de Furnas », qui se cuit lentement à l’intérieur de la terre.